partager sur

Quelques faits passionnants pour la Journée internationale du gin & tonic, le 19 octobre

Le gin est à la mode. C’est actuellement un des alcools les plus populaires pour la réalisation de cocktails. L’eau-de-vie de genièvre est un incontournable, aucun autre spiritueux n’est utilisé dans autant de boissons. Le 19 octobre, le monde entier célèbre donc la journée internationale du gin & tonic.

I feel blue

On pense aujourd’hui que les origines du gin-tonic remontent à l’époque où l’Inde était une colonie britannique et où l’indian tonic water, contenant de la quinine, était une boisson fébrifuge très répandue que l’on buvait pour se protéger du paludisme. Mais cette variante de tonic étant très amère, on y aurait ajouté du gin pour en améliorer le goût. La quinine contenue dans le tonic lui donne d’ailleurs ces reflets bleus qui apparaissent lorsqu’il est exposé aux UV.

Old but gold

Le gin, quant à lui, existe depuis une bonne centaine d’années: au XVIe siècle, le médecin hollandais Franciscus Sylvius de la Boe inventa le «genever», une eau-de-vie de genièvre qui est l’ancêtre du gin tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Expensive taste

La bouteille de gin sans doute la plus chère au monde est en cristal français. Son bouchon est orné de diamants et de saphirs, et son design rappelle celui d’un flacon de parfum. Ce gin d’une valeur de 155000 € n’a été produit qu’en cinq exemplaires par la marque Bombay.

Cheers

Inventé par le barman George A. Williamson et le colonel Joe Rickey, le gin Rickey était l’un des cocktails les plus populaires il y a une bonne centaine d’années. Sa recette est très simple: eau gazeuse, glace, 4 à 5 cl de gin et un généreux filet de jus de citron vert. 

Cinq autres recettes à base de gin pour vos cocktails de fin de journée

Gin-tonic, le classique pour le jour qui lui est dédié
Mettez des glaçons dans un verre, ajoutez 4 à 6 cl de gin – selon que vous le souhaitez plus ou moins fort en alcool –, complétez avec du tonic, garnissez d’une tranche de citron et le tour est joué.

Et si vous n’aimez pas vraiment le tonic, aucun problème. Il existe d’autres délicieux cocktails à base de gin.

Gin basil smash
Piler 10 à 15 feuilles de basilic dans un shaker avec 2 cl de sirop de sucre. Ajouter ensuite 2 cl de jus de citron, 6 cl de gin et secouer. Remplir un verre de glaçons, y verser la boisson en la filtrant, garnir de basilic et trinquer.

Bramble
Si vous préférez les boissons fruitées, écrasez légèrement quelques mûres dans votre verre. Ajoutez des glaçons, 5 cl de gin, 2 cl de jus de citron et 1 cl de sirop de sucre. Remuez et garnissez de mûres.

Gin fizz
Pour réaliser ce cocktail, il faut savoir manier le shaker si l’on veut obtenir sa classique «couronne de mousse». Il suffit de verser 5 cl de gin, 3 cl de jus de citron, 2 cl de sirop de sucre et quelques glaçons dans un shaker et de secouer énergiquement. Transvaser ensuite dans un verre, ajouter encore quelques glaçons et de l’eau gazeuse, puis décorer avec une tranche de citron.

Gin buck
Mettre des glaçons dans un verre, ajouter 2 cl de gin et 2 cl de jus de citron et compléter avec du ginger ale. Garnir ensuite d’une tranche de citron.

Et pour accompagner en musique ce cocktail de fin de journée:

Win
Lindt Home of Chocolate Header

Expérience chocolat deluxe

Gagnez 1 × 2 billets d’entrée à la Lindt Home of Chocolate!

13.juin.2022 Corinthia London 1

De la haute cuisine – au sens propre

De Sydney à Berne, comment les toits-terrasses élargissent à tout point de vue notre horizon.

«Il faut voir plus loin que le bout de son nez», mais «on mange aussi avec les yeux» – ces deux maximes semblent se contredire et pourtant, de la combinaison de vieux dictons peuvent germer de nouvelles sensualités. C’est du moins le cas dans ces hôtels du monde entier qui n’ont pas manqué de suivre la toute dernière tendance voulant que l’on voie mieux d’en haut. Donc, on doit pouvoir contempler son assiette (ou son verre de vin), mais aussi promener avec bonheur son regard sur une vue dégagée. Si la plage est sous les pavés, comme le scandaient les étudiants parisiens en mai 68, c’est toute la ville qui s’étend à nos pieds, sous ces bars à la vue panoramique animée. De plus en plus d’hôtels de luxe urbains découvrent en effet la magie des suites et bars aux terrasses rooftops et ne se contentent plus de choyer leurs clients derrière des baies vitrées.

Lire la suite

27.janvier.2023 Restaurant Corso 01

Restaurant Corso

Gastronomie, art et régionalisme au Corso.

On mange aussi avec les yeux, tout le monde le sait. Or, si cette expression se réfère évidemment à ce qui se trouve dans notre assiette, elle s’applique aussi au cadre dans lequel nous nous trouvons. De ce point de vue, le restaurant Corso est exceptionnel avec son atmosphère absolument sans égal. Les murs sont ornés de peintures de l’artiste bavarois Franz Ackermann dont les couleurs saturées et les formes marquantes rappellent le style pop. Cet intérieur associé à une cuisine régionale créative forme une symbiose hors du commun. Où aurait-on sinon l’occasion de manger du poisson du jour, des légumes locaux et de la viande de la région, tout en admirant autour de soi des œuvres d’art contemporain? Les mets sont régionaux (le steak de porc de Thurgovie nourri aux pommes, servi avec des pommes de terre et des légumes, par exemple) et la carte des vins comprend également de nombreux crus régionaux ou suisses assez rares que viennent compléter des vins autrichiens, français, italiens et slovènes. On comprend pourquoi l’ensemble de l’offre et les prouesses du chef Markus Schenk et de son équipe ont récemment remporté le prix Travellers’ Choice 2022 de Tripadvisor.

restaurant​-corso​.ch

Lire la suite

30.avril.2023 Gasthaus zum Gupf 01

Gasthaus zum Gupf

Une cuisine de haut vol dans un cadre agréable

On se sent bien à l’auberge zum Gupf où règne une ambiance chaleureuse et cosy. L’aménagement de ses quatre salles, baptisées Alpstein, Bodensee, Gupf et Säntis, est en parfaite harmonie avec le paysage naturel environnant. Le bois, splendidement travaillé, y domine. Elles sont par ailleurs toutes agréablement éclairées et leurs poêles ou cheminées répandent une douce chaleur. Dans un cadre aussi parfait, on ne peut qu’apprécier d’autant plus les mets servis. À l’auberge zum Gupf, le chef Walter Klose et sa brigade cuisinent avec passion et un grand souci du détail. 

Lire la suite