partager sur

Nola Kin, le projet solo de l’autrice-compositrice-interprète zurichoise Carla Fellinger, prend de l’ampleur.

Sur son premier EP de quatre titres, «Fallstreak», sorti début 2022, la compositrice met en avant le timbre chaud de sa voix et ses talents d’autrice. Après trois ans sans tournée dans le pays – une période d’introspection difficile marquée par le deuil, tant personnel que créatif –, elle a retrouvé son amour pour la musique à laquelle elle est toujours fortement liée. Entre mélancolie et espoir, elle affiche sa vulnérabilité dans des productions folk-pop mêlant des sons organiques et électroniques, des éléments naturels et urbains. La musicienne décrit ses morceaux comme extrêmement positifs, ils sont en quelque sorte l’expression d’une réconciliation avec elle-même et avec ses conflits intérieurs. Cette année, les fans auront également le plaisir de découvrir quelques nouvelles chansons et son second EP

orangepeel​-agency​.ch

Win
ACDC Artikel

Haute tension à Zurich

1 × 2 billets à gagner pour le concert d’AC/​DC!
Win
GWS Vincent van Gogh

Starry, Starry Night

Nous tirons au sort l’image «Nuit étoilée» sous la forme d’un imposant puzzle!

Yvonne Reichmuth 01

Swiss Design Awards: Naturel et durable

Comment la designer suisse Yvonne Reichmuth suscite l’enthousiasme avec ses créations en cuir.

«The sexiest timepiece ever» – c’est ainsi que la star mondiale Kate Winslet, ambassadrice de la marque Longines, a qualifié la montre créée par Yvonne Reichmuth pour cette entreprise riche en tradition. Et Kate Winslet n’est pas la seule fan renommée de la designer suisse. Madonna, Kristen Stewart, Billie Eilish, Monica Bellucci et Lady Gaga portent également les créations d’Yvonne Reichmuth. La Suissesse a fondé sa marque YVY il y a huit ans et possède à Zurich un atelier dans lequel elle conçoit et fabrique des accessoires et vêtements en cuir de luxe qui allient innovation et artisanat traditionnel. Refusant la production de masse, elle se tourne vers la création de pièces uniques fabriquées avec art et très appréciées – pas uniquement par les amateurs et amatrices de design d’ailleurs. Elle a recours à des matériaux sélectionnés avec soin, le cuir étant son favori. Un grand nombre de ses créations sont des accessoires en cuir et des parures pour le corps, harnais, ceintures et sacs. Yvonne Reichmuth ne manque pas de souligner qu’elle aime le côté naturel et imprévisible du cuir et qu’elle a toujours voulu créer quelque chose qui dure et traverse le temps.

Lire la suite

18. mars 2022 Thierry Mugler 01

Œuvre totale

Le Musée des Arts Décoratifs consacre une exposition spectaculaire à Thierry Mugler.

Avec ses créations audacieuses et son sens de la mise en scène, Thierry Mugler s’est imposé comme l’un des créateurs de mode les plus inventifs du XXe siècle. Ses silhouettes futuristes aux épaulettes pointues, aux décolletés abyssaux et à la taille de guêpe irréelle ont eu un impact durable sur la mode des années 1980 et avec ses défilés opulents, l’artiste a également contribué à la renaissance de la haute couture dans les années 1990. Ce créateur, maître de l’art dramatique, s’est retiré du monde de la mode en 2002, a modifié son apparence grâce à la chirurgie esthétique et la musculation et se fait désormais appeler Manfred T. Mugler – un homme qui réinvente la mode et se réinvente lui-même inlassablement. L’exposition «Thierry Mugler, Couturissime» que l’on peut voir à Paris est organisée en plusieurs actes, tel un opéra, et combine de façon thématique costumes, projections animées, photographies et musique, créant un cosmos Mugler inspirant. 

Thierry Mugler, Couturissime 

Musée des Arts Décoratifs
Jusqu’au 24 avril 2022
madparis​.fr

Lire la suite

21. mars 2022 Academy Museum 04

Un rôle muséal

Visite du musée des Oscars, tout dernièrement inauguré à Los Angeles.

Clay Campbell était un chasseur d’autographes à la spécialisation assez originale. Non pas que le maquilleur ait recherché les signatures de certaines personnalités plutôt que d’autres. Sa collection comprenait bien sûr celles de Lauren Bacall et de Marlène Dietrich, mais aussi celles de Barbra Streisand, Jane Fonda ou encore Marilyn Monroe. Et qui le souhaite, pourra analyser les autographes de ces déesses du cinéma – bien abrités dans une vitrine de l’Academy Museum – et tenter de voir si la longueur de leur signature est signe de nervosité ou d’assurance. Mais ce n’est pas là l’essentiel, car Clay Campbell collectionnait avant tout les bouches des divas et leur demandait de poser un baiser sur une feuille de buvard. Certaines rayonnaient alors d’un sourire amical, mais il arrivait aussi que les coins de leurs bouches tirent vers le bas. Toutes ces empreintes qui se côtoient, lèvres serrées ou légèrement ouvertes, donnent une collection unique. Et si l’on peut les admirer, c’est grâce à un projet remarquable dont beaucoup attendaient l’issue avec impatience, car il en a été de l’inauguration du nouveau musée de l’industrie hollywoodienne comme de nombreux autres grands projets, elle a été reportée une fois, puis une deuxième fois, puis malheureusement encore ajournée jusqu’à… En somme, on pourrait croire que l’organisation américaine du cinéma qui décerne les Oscars, distinctions mondialement connues, et a chargé le célèbre architecte Renzo Piano de la réalisation du musée s’est inspirée de ces interminables superproductions hollywoodiennes aux multiples soubresauts.

Lire la suite