partager sur

«Pour qu’un plat trouve sa place sur notre carte, il faut qu’il convainque totalement. Chaque bouchée doit être une explosion de saveurs.» Dans son restaurant Cheval Blanc qui arbore trois étoiles au Michelin et 19 points au Gault & Millau, le chef de cuisine Peter Knogl, d’une rigueur extrême, répond jour après jour aux plus grandes exigences. En proposant une haute cuisine française aux accents méditerranéens et asiatiques, ce temple de la gastronomie du grand hôtel bâlois Les Trois Rois a su se faire une place parmi les 100 meilleurs restaurants du globe. Au Cheval Blanc, Peter Knogl, sacré «Cuisinier de l’année» en 2011, suit sans relâche depuis 2007 la voie culinaire qu’il s’est choisie. Les modes éphémères ne l’intéressent pas, il préfère se concentrer sur l’essentiel avec une main de maître, toujours en quête de la symbiose parfaite entre les ingrédients. Du rosbif de boeuf wagyu, accompagné d’une vinaigrette à l’échalote et de gombos, à la crème de gruyère aux abricots et amandes fraîches, il ne sert que ce qu’il y a de meilleur.

chevalblancbasel​.com

Win
Lindt Home of Chocolate Header

Expérience chocolat deluxe

Gagnez 1 × 2 billets d’entrée à la Lindt Home of Chocolate!

23.janvier.2023 Fleischlos glücklich 01

Plaisirs sans viande

La cuisine végétarienne et végane a le vent en poupe – en Suisse comme ailleurs.

Il est révolu le temps où l’on pouvait entendre «La viande, c’est mon légume», où une alimentation végétarienne ou végane suscitait des commentaires moqueurs et des froncements de sourcils. Le marché des plaisirs sans viande est en plein essor et les grands restaurants ont, eux aussi, depuis longtemps découvert cette nouvelle tendance. Le prestigieux portail de données objectives Statista a d’ailleurs publié des chiffres très concrets pour la Suisse: il en ressort que 5,3 % de la population helvétique a déjà adopté une alimentation végétarienne, tandis que 0,7 % préfère la cuisine végane et renonce donc à tout produit animal. Des résultats qui seraient statistiquement loin d’être pertinents? Pas forcément, si l’on compare avec les chiffres de 2020 où la part des véganes n’était alors que de 0,3 %. Et il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’être mathématicien pour prédire une nouvelle croissance fulgurante de cette tendance alimentaire – d’autant plus que les amateurs et amatrices de bonne chère renoncent de plus en plus aux produits carnés traditionnels. 

Par ailleurs, il suffit de se rendre sur le populaire shop en ligne Mr. Vegan pour constater que de nombreux et délicieux articles sont désormais également disponibles en version végane: une fondue suisse traditionnelle ou bien des steaks de lupin, des escalopes et burgers, sans oublier les «Beyond Meatballs» à l’italienne, le «Veg Bacon», toutes sortes de jambons et même une large palette de cosmétiques avec notamment des crèmes corporelles et des soins capillaires produits sans graisses animales ni restes d’os broyés. 

Sans parler des restaurants qui poussent comme des champignons sur le territoire helvétique – et sont tout sauf des lieux tristes où ne se retrouveraient que des détracteurs acharnés de la viande. Bien au contraire! Le «Cafuné», établissement branché zurichois de la Glockengasse porte même le label «vegan pop-up restaurant». On y sert des champignons à la place des huîtres et son menu à six plats se compose de toutes sortes de délices pour la conséquente somme de 110 francs. Combinés à de multiples épices et sauces, le maïs glacé, la purée de chou plume, les carottes grillées ou la courge fermentée vont jusqu’à titiller le palais des plus sceptiques. Les vins d’Émilie-Romagne proposés en accompagnement viennent arrondir à la perfection cette nouvelle expérience gourmande.

Lire la suite

14.juillet.2023 Neumarkt 01

Découvrir la cuisine zurichoise

Le restaurant Neumarkt fait la part belle à la culture culinaire zurichoise.

Le restaurant Neumarkt doit son nom à une pratique locale qui remonte à plus de 700 ans: les paysans, pêcheurs, chasseurs, fromagers, distillateurs et tous ceux qui avaient quelque chose à proposer venaient ici, au «Neumärt», pour vendre leur marchandise. Aujourd’hui encore, aliments et boissons sont au cœur de ce lieu dont la dynamique a toutefois quelque peu changé. Le Neumarkt travaille en étroite collaboration avec des agriculteurs et producteurs de la région. Ainsi, cet établissement fait découvrir la culture culinaire zurichoise en proposant des mets innovants réalisés avec des ingrédients issus d’une production durable. Soulignons également qu’on y cuisine des denrées refusées par le commerce ou invendables pour les producteurs, tels que des légumes de taille et de forme inhabituelles, mais dont la qualité n’en reste pas moins exceptionnelle. Avec ses quelque 200 places assises, la terrasse du Neumarkt, l’une des plus belles de Zurich, est tout aussi incomparable. L’établissement possède par ailleurs un café-bar, où l’on peut déguster des croissants le matin et des cocktails le soir.

neumarkt​-zuerich​.ch

Lire la suite

16.mai.2022 Seven Swans 02

Saveurs durables

Nouvelles tendances gastronomiques: comment la sensibilité écologique, les plats véganes et le zéro déchet s’imposent délicieusement.

Les événements de ces dernières années ont également marqué le monde de la haute cuisine – dans le meilleur sens du terme, il est vrai. Ces expériences chocs telles que la pandémie de Covid-19 ou le changement climatique global ont entraîné une évolution positive des mentalités dans la gastronomie, ce qui est à la fois réjouissant et encourageant. Il n’y a en effet aucune raison pour que les plaisirs culinaires aient un impact négatif sur la santé et l’environnement. Au contraire, ils peuvent même contribuer à rendre notre monde un tant soit peu meilleur. N’hésitons donc pas à tester les dernières tendances – superaliments, cuisine végane et autre zéro déchet – qui, bien loin d’être de simples termes à la mode tout droit sortis du monde stérile des présentations PowerPoint, séduisent avec des approches totalement nouvelles, aussi aromatiques que sensuelles, et, c’est un fait, véritablement durables. De Singapour à Brooklyn en passant par Gand, des rives du Main à celles du Danube, partons pour un voyage découverte.

Lire la suite